Les vestiges gallo-romains du hameau « Clos Mulon » de Courseul

En Bretagne, les lieux historiques à visiter ne manquent pas. Je n’en finis pas d’en découvrir et je voudrais vous emmener dans l’un de ces endroits magnifiques, pour goûter au plaisir d’un retour vers le passé. C’est en me promenant du côté de Dinan que j’ai fait une virée à Corseul où je me suis arrêté sur les merveilles gallo-romains du Clos Mulon.

Où se trouvent les vestiges gallo-romains du hameau Clos Mulon?

C’est donc à Corseul, aux portes de Dinan en Haute-Bretagne, dans le département des Côtes-d’Armor, que se trouvent les richesses gallo-romains du hameau «Clos Mulon». Ils font partie des sites archéologiques de Corseul et on les connait également sous le nom de «Champs Mulon».

Je n’ai d’abord visité que ce site, mais j’ai appris lors de ma randonnée que les autres sites étaient aussi intéressants les uns que les autres. En tout cas, ceux du hameau «Clos Mulon» se situent au Nord-Ouest du centre-ville, tandis que le lieu-dit « Haut-Bécherel» où a été érigé le sanctuaire dédié au dieu Mars est à 1,7 km de Dinan. Il y a également les sites archéologiques de «Montferil» qui sont à l’Est du centre-ville et la «Colonne de Jupiter» qui se trouve près de la mairie et de l’église de Corseul. Tous ces lieux chargés d’histoire ont été construits à l’époque gallo-romaine.

Je me suis fait accompagner d’un guide qui m’a expliqué que Corseul est une ville qui fut à l’époque gallo-romaine, peuplée par les Coriosolites – des gens qui fabriquaient les monnaies. Il m’a appris que c’est à partir du XIXè siècle que l’intérêt pour les fouilles des ruines gallo-romaines a été à son apogée. Depuis, et jusqu’à nos jours, la ville est fréquentée par nombreux visiteurs férus de découvertes. Je ne m’étonne pas de cet intérêt car moi-même j’étais agréablement surpris par tout ce que j’ai pu y voir et apprendre.

Quels sont les intérêts des sites gallo-romains du hameau Clos Mulon de Corseul?

Lors de ce parcours rempli de découverte, j’ai pu connaître que le site est en quelque sorte un livre ouvert sur 4 grandes époques d’occupation. Elle couvrait 600 m2 du temps de l’empereur romain Claude de l’an 41 à l’an 54 de notre ère. Au début, c’est à dire, au 1er siècle, une maison – appelée alors «domus» -, y était construite. Au 4ème siècle, le site a été transformé en centre thermal. Le complexe a été édifié plus à l’Ouest du site. Tout ceci a pu être connu grâce au travail de scientifiques qui ont fait des fouilles pendant six années durant. D’ailleurs, je n’aurai jamais su que le «Clos Mulon» de Corseul est le premier site gallo-romain pour lequel la méthode de fouille stratigraphique a été utilisée, en Bretagne, si je n’avais pas fait cette randonnée dans cette ville.

Ce site est intéressant à visiter car il fait partie de ces endroits où vous ne vous lasserez pas de les parcourir, tant les choses à voir et à savoir sont nombreux. Vous serez étonné de ce que vous pourrez apprendre en matière de construction et d’aménagement durant cette période d’occupation romaine.

La Bretagne ne cessera pas de m’étonner, bien que j’en sois originaire. De ma Quimper natale, je parcours ce département pour le découvrir et le redécouvrir par ses nombreux endroits chargés d’histoire. Les sites gallo-romains du hameau « Clos Mulon » de Corseul m’ont plus qu’émerveillé car ils sont comme un miroir qui m’ont projeté vers le passé. J’ai pu en apprendre plus que je ne m’attendais et je vous invite à faire cette découverte pour vos prochaines sorties.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.